Le projet éolien de Champagney

Découvrez sur cette page l’avancement de nos réflexions sur le projet
Pour accéder à une section de cette page, cliquer sur les liens ci-dessous.
Contexte pour l’éolien
Calendrier du projet
Localisation du projet
Concertation ouverte
Étude d’impact
Bénéfices locaux

Un contexte favorable au développement de l’éolien

Le vent, une nouvelle énergie locale en Franche-Comté

Les récentes avancées technologiques permettent de construire des éoliennes plus performantes, capables de capter des vents moins puissants. La Franche-Comté est devenue, depuis une dizaine d’année, un territoire propice au développement de l’éolien.

Le territoire de Champagney est situé dans une des zones favorables au développement éolien proposées par le Schéma Régional éolien.

Schéma régional éolien de Franche-Comté

En 2012, la région a établi un Schéma Régional Eolien (SRE), annexé au Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie (SRCAE) et ayant pour objectif de définir les zones favorables au développement de l’énergie éolienne.

À la suite d’une consultation territoriale de 2 mois et d’une mise à disposition du public de juillet à septembre 2012. Il a été approuvé par le conseil régional et validé par le préfet en octobre 2012.

Champagney, une commune volontaire

Le projet éolien sur le territoire de Champagney est né grâce à la volonté de la commune et des élus locaux de s’engager dans la transition énergétique du territoire.

La commune a fait le choix de développer ce projet en partenariat avec la société Eurowatt, productrice d’électricité d’origine renouvelable.

Nous travaillons donc ensemble pour le développement durable du territoire.

Un territoire propice

La zone de projet retenue sur le territoire de Champagney présente de nombreux critères favorables à l’implantation d’un parc éolien :

  • une zone favorable dans le Schéma Régional Éolien de Franche-Comté
  • un gisement de vent prometteur et exploitable grâce à l’évolution des éoliennes
  • une zone de projet retenue dans un paysage agricole et forestier située à l’écart des zones habitées
  • une absence de servitudes techniques (zone de survol de l’Armée, radar civil et militaire, radar météorologique)
  • une absence de contraintes fortes en termes de biodiversité sur le site (zones Natura 2000, zones de protection des milieux naturels d’intérêt)
  • un réseau électrique adapté avec la présence de postes sources à proximité (Auxonne et Saint-Léger-Triey)
  • des chemins d’accès à la zone de projet de bonne qualité

Une démarche sur plusieurs années

Le développement d’un parc éolien s’étend sur plusieurs années. Après avoir présenté notre démarche aux élus, nous avons entamés les premières études. Voici les principales étapes :

Restez informés des prochaines étapes de la démarche, inscrivez-vous à la liste d’information en cliquant ici !

Nous sommes joignables et à votre écoute :

Localisation du projet

Le projet est principalement localisé sur des parcelles forestières communales comme indiqué sur la carte ci-contre.

L’implantation d’éoliennes est soumise à une réglementation qui porte une attention particulière aux impacts sur la faune (tous les animaux) et sur la flore (plantes et arbres).

C’est pourquoi nous pouvons envisager une implantation en forêt tout en préservant les atouts naturels du site et en privilégiant les chemins forestiers existants.

La concertation et les études réglementaires contribuent à cet objectif.

Une concertation ouverte

Pour réussir à proposer un projet de parc éolien intégré au territoire, le dialogue nous parait essentiel. C’est pourquoi nous instaurons à notre initiative, en lien avec la commune, un dialogue ouvert, en amont, bien avant l’enquête publique qui interviendra lorsque le projet sera défini (en 2020).

Nous avons déjà rencontré plusieurs acteurs locaux (élus des communes proches, l’ONF, association environnementale, acteur touristique, etc.) et identifié des enjeux :

  • un environnement à protéger : la commune de Champagney est attentive à son environnement (renaturation du ruisseau du Nacey, entretien des forêts avec l’ONF, recensement des mares et zones humides)
  • des enjeux paysagers et touristiques : la commune de Pesmes « Cité de Caractère de Bourgogne-Franche-Comté» est l’un des « plus beaux villages de France », la Vallée de l’Ognon et ses nombreux châteaux
  • des habitations autour de la zone d’études et un cadre de vie à préserver

Dans ce contexte, il nous parait essentiel de poursuivre le dialogue avec les acteurs locaux pour imaginer ensemble un projet de parc éolien respectueux du territoire et de ses habitants. Nous avons prévu la mise en place d’un groupe de travail de dialogue.

Si vous souhaitez apporter vos contributions, vous pouvez nous contacter en cliquant ici. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, à nous aider à identifier les enjeux locaux pour mieux les prendre en compte.

Permanence publique d’information

Mercredi 9 octobre de 14h à 19h30

Nous sommes venus à la rencontre des habitants de Champagney et des communes alentour pour leur présenter le projet éolien et échanger directement avec eux.

Une étude d’impact réglementée, pour anticiper et prévenir

Nous faisons réaliser des études de terrain par des bureaux d’études indépendants afin de connaître les enjeux et déterminer une implantation des éoliennes optimale pour respecter l’environnement :

Étude écologique

Depuis décembre 2018 : recensement des enjeux liés à la faune et la flore locales sur les 4 saisons. Une analyse fine permettra ensuite d’identifier et de caractériser les impacts potentiels du projet.

La synthèse de l’analyse des impacts du projet conduira à proposer des mesures d’évitement ou de réduction des impacts potentiels voire, le cas échéant, des mesures de compensation des impacts résiduels significatifs.

Étude paysagère et patrimoniale

Depuis janvier 2019 : détermination des enjeux paysagers autour de la zone d’étude à plusieurs niveaux de proximité (périmètre immédiat, intermédiaire et éloigné).

Les résultats guideront les choix de disposition des éoliennes par exemple, et impliqueront la réalisation de photomontages (photos panoramiques depuis des points de vue définis sur lesquelles sont insérées les futures éoliennes).

Étude acoustique

A partir du printemps 2019 : mesures acoustiques à différents points proches d’habitations autour de la zone d’étude pour connaitre l’environnement sonore avant l’implantation des éoliennes.

Nous modélisons ensuite l’impact sonore des futures éoliennes au droit des habitations.

Nous présenterons sur cette page des synthèses des résultats obtenus.

L’étude détaillée du vent

Un mât de mesure de vent est installé en mars 2019 dans la forêt communale de Champagney. Le mât de mesures culminant à une hauteur de 101 mètres sera présent sur site au minimum pour une période d’un an et permettra d’évaluer avec précision le gisement de vent du secteur étudié.

Ce mât recueille quotidiennement des données sur les vitesses et les directions du vent, ainsi que certaines données météorologiques. L’ensemble de ces mesures vont nous permettre de mieux connaitre le vent, et de choisir le modèle d’éolienne adapté aux conditions du territoire pour optimiser la production d’énergie.

L’implantation des éoliennes

Aujourd’hui, nous ne connaissons pas encore le nombre et l’emplacement des éoliennes qui constitueront le parc éolien. Nous pourrons présenter notre réflexion avec les premiers résultats des études en cours à partir de l’automne 2019.

Des bénéfices pour le territoire

L’exploitation de l’énergie éolienne apporte des bénéfices pour le territoire, ses habitants et les collectivités :

Une production d’électricité propre, renouvelable et locale : le projet éolien de Champagney s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique et a pour objectif la production locale d’une énergie d’origine renouvelable, sans émission de gaz à effet de serre et respectueuse de l’environnement.

Une éolienne de 3 MW produit en moyenne l’équivalent de la consommation en électricité (hors chauffage) de 2 400 foyers, soit 5 520 personnes.

Des retombées économiques à plusieurs niveaux pour les collectivités locales : l’implantation d’un parc éolien sur un territoire est comparable à l’installation d’une entreprise.

Cela engendre de l’activité sur le territoire concerné et des taxes payées par la société d’exploitation du parc éolien aux collectivités.

La commune reçoit également un revenu issu de la location des terrains communaux.

La création d’emplois locaux et pérennes : l’éolien a créé aujourd’hui plus de 860 emplois directs en Bourgogne Franche-Comté. Ces emplois couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur de l’éolien, depuis les études et le développement jusqu’à la construction, l’exploitation et la maintenance des parcs.

La filière éolienne représente une réelle opportunité industrielle d’avenir pour la région avec aujourd’hui des centres de formations spécialisés au sein des lycées Gustave Eiffel de Dijon et Jouffroy d’Abbans de Baume-les-Dames.